CHAMBERY MA VILLE

Chambéry. L'horloge. Place Saint Léger

Tenu éloigné de ma ville de Chambéry pour raisons professionnelles pendant des décennies, je l’ai toujours conservée comme repère. J’aime profondément cette ville française, ancienne capitale de la Savoie, située dans les Préalpes du Nord entre les massifs des Bauges et de la Chartreuse dont les sommets les plus proches sont visibles depuis la ville.

Chambéry possède un centre-ville ancien d’un grand intérêt historique et architectural qui se déploie au pied du Château des Ducs de Savoie. Le château est le principal monument de la ville. Des modifications et ajouts y ont été apportés au fil des siècles suite à des incendies ou en fonction des nécessités. Si une partie de la ville a été détruite par le bombardement allié en 1944, le centre historique a heureusement été assez largement épargné. De nombreux hôtels particuliers rappellent l’importance de la noblesse attachée à la Maison de Savoie au cours des siècles.

La ville, par ailleurs franchement engagée dans la modernité, bénéficie d’un environnement exceptionnel composé de montagnes, de vignobles, de lacs et de sites remarquables.

Que ce soit depuis Versailles, Paris, Lyon, Nice, Marseille, la Côte d’Ivoire, le Gabon et en dernier lieu la République Islamique de Mauritanie où j’ai séjourné dix ans, Chambéry est toujours restée dans mes pensées et cela en dépit de l’intérêt présenté par les villes ou pays où j’ai vécu et qui ont été l’objet de ma plus sincère affection.

Amateur de photographie, c’est avec plaisir que j’ai réalisé les images de la ville, des alentours et de sites généralement situés à moins d’une heure en voiture. N’étant ni historien, ni spécialiste de l’architecture des époques concernées j’ai par contre eu recours à l’immense banque de données qu’offrent les liens avec Wikipédia pour apporter la documentation nécessaire.

Ce site Internet, mis en ligne le 12 novembre 2012, sera régulièrement complété et actualisé.

Gabriel Choulet